La méthode

L’originalité de la méthode d’enseignement de l’Aïkitaïdo repose sur une trilogie, respectée à chaque entraînement et qui se développe selon trois axes suivants :

1. Gymnastique préventive et de santé :

– assouplissements
– postures
– respiration
– concentration.

2. Self-défense, issue de la synthèse de plusieurs arts martiaux :

Notion légale de légitime défense d’où riposte proportionnelle à l’agression (code pénal), techniques de :

– frappes, style karaté et boxe française,
– clés, style aïkido,
– défenses rapprochées, style judo et lutte,
– utilisation de kobudo (bâton court ou long, canne, sabre, tanto, nunchaku, tonfa etc.)

Il n’y a pas de compétition, pas d’apprentissage de coups mortels mais une étude poussée des points vitaux très douloureux qui ne provoquent pas de lésions irréversibles.

3. Conseils de secourisme :

– notion légale d’assistance à personne en danger, devoir moral à l’issue desquels les pratiquants sont encouragés à obtenir l’AFPS auprès des organismes compétents.

Inscription, contact > cliquez ici